vendredi 9 octobre 2015

Chloé Chevalier - Véridienne

Véridienne, Chloé Chevalier, Tome 1/? des Récits du Demi-Loup, 2015, 376 pages.

Le royaume du Demi-Loup, composé des deux régions de Véridienne et des Éponas, repose sur une coutume particulière : chaque enfant royal se voit doté d'un Suivant, un enfant du même sexe né un jour après lui, qui devient son ombre, ne fait qu'un avec lui et doit le pousser dans le droit chemin. Le royaume en est-il pour autant paisible et florissant ?

Véridienne suit le destin de toute la royauté du Demi-Loup, et plus particulièrement des princesses Malvane et Calvina, à travers les yeux de leurs Suivantes Cathelle, Nersès et Lufhilde. Un récit polyphonique qui mélange les points de vue et les types de narration, alternant journaux, lettres, compte-rendus, ... Pourtant, si la variation est agréable et donne des angles de compréhension différents, on pourra reprocher un style trop uniforme et froid : on ne sent pas évoluer les personnages grâce à leurs narrations, seulement par le regard porté sur eux par les autres narrateurs.

Malgré cela, les personnages et leurs évolutions sont bien le coeur du récit et sa force principale. Même si elles apparaissent par moment un peu tête à claques et trop égocentrées, les héroïnes restent de forts caractères et donnent étonnamment envie de les suivre. Un mécanisme, à une moindre échelle, qu'on pourrait définir comme fiztchevalierien, en l'honneur de l'emblématique personnage de Robin Hobb.

Véridienne est une très bonne surprise. Il bénéficie de personnages forts dans un univers qui donne envie d'être exploré, dévoilant peu à peu une profondeur et de fortes possibilités. Surtout, il n'est pas un simple tome d'introduction où les pions se mettraient en place. Ici, les pions sont déjà bien en mouvement, il se passe des choses et on ne sait pas où cela nous emmènera. Une raison supplémentaire de vouloir en lire plus et de retourner dans ce royaume du Demi-Loup. Et quand l'envie de revenir à un univers est présent, c'est souvent bon signe.

Troisième lecture francophone pour le Challenge Francofou

CITRIQ

11 commentaires:

Acr0 a dit…

Oh j'aime ton expression "un mécanisme fiztchevalierien". Bien sûr qu'elles sont têtes-à-claques à force de vivre ensemble, ultra protégées... ce qui me fait dire aussi que leur façon de penser est modelée par cette terrible proximité. Ouf, tu as aimé (me voilà rassurée) (bah oui, tu imagines si tu n'avais pas aimé alors que je t'avais donné envie ?) (en même temps, tu avais le droit de ne pas aimer, hein)

Dionysos a dit…

Pour répondre au point d'interrogation du nombre total de tomes, un bon indice est indiqué par l'auteur ici :
http://bibliocosme.wordpress.com/2015/10/08/interview-de-chloe-chevalier-pour-veridienne-octobre-2015/

:)

Vert a dit…

Bon je vais finir par devoir le rattraper celui-là aussi ^^.

Baroona a dit…

@AcrO -> Évidemment que j'ai aimé, j'ai suivi un super conseil ! Merci AcrO ! =)

@Dionysos -> Ah, merci, je n'avais pas encore pris le temps de lire l'interview. ^^

@Vert -> C'est une bonne idée. =)

Tigger Lilly a dit…

Quand j'aurai moins de séries en cours, peut-être :p

Doris Facciolo a dit…

Pareil que Tigger Lilly ^^
En tous cas ça donne envie. Surtout si ça fait penser à Fitzounet.

Baroona a dit…

@Tigger Lilly -> Oui, mais après il y aura plus de tomes à rattraper, alors que là tu serais directement à jour... =P

@Doris -> Ça reste quand même bien différent de Fitz, mais il y a une influence certaine et ça peut se ressentir. ^^

Lorhkan a dit…

Je confirme la bonne surprise, j'ai beaucoup aimé aussi, et je me dis que la suite sera sans doute encore meilleure (parce que là on sent clairement qu'on est resté sur un tome d'intro). :)

Baroona a dit…

Oui, la suite promet. Mais cela reste plus qu'un tome d'introduction pour moi (même si c'en est indéniablement un) tant il se passe déjà des choses par rapport à d'autres vrais tomes d'introduction.

Julien le Naufragé a dit…

Comme toi, j'ai également beaucoup aimé que cela soit centré sur les personnages. D'autant que chacun-e a sa propre personnalité complexe. Un très bon premier roman.

Baroona a dit…

Et qu'elles se développent, il y a une vraie évolution. À suivre.